Le forum des passionnés du paquebot FRANCE / NORWAY
Inscrivez vous et devenez membres du forum s/s FRANCE / s/s NORWAY

recit suite contact marine marchande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

recit suite contact marine marchande

Message  dupontjl le Sam 17 Sep 2011 - 16:43

oui, mon premier voyage ,c'est comme un premier amour on s'en souvient toute sa vie, l'hiver les conditions sur l'atlantique nord ne sont jamais très bonnes et passer la pointe de grande bretagne la mer déjà grossis et le tangage s'accentue et le réveil s'avère difficile car çà bouge, et pique vers l'avant et mon coeur a des soubresauts, et ooohh et aaahh,plashhhh,et ooohh ainsi de suite sans arrêt ,je suis vert ,jaune blanc surtout sueurs froides et il faut que j'aille nourrir les poissons ou du moins la cuvette des toilettes(suis je assez clair,ou je vous en re-mets une cuillère ???) ,les co-occupants du poste d'équipage ou se trouvait ma bannette ,des hommes adultes me rassuraient ,qu'eux mêmes étaient passés par là des pères de familles( nous avions ,les 25 ou 30 mousses été répartis ,avec eux car auparavant les mousses couchaient dans des cabines rapprochées et ensembles ,et il y avait des telles fêtes et débordemenents genre bizutages !! qu'il valait mieux pour le repos de tout le monde les eparpillers. toilette sommaire direction le bureau de renseignement en demi teinte ! pour le déjeuner au refectoire équipage,là encore les anciens nous conseillaient une petite sardine a l'huile bien grasse et certifiait que s'était le meilleur des remèdes ... beurrrkkk . NON NON PAS A TABLE !!! fur et a mesure que la traversée s'écoulait (5 jours arrivée le 6eme) cela s'estompait et l'entrée de New york se profilait au petit matin avec le gand symbol qu'est la statue de la liberté ,manhattan les grattes ciel, la découverte a 15 ans c'est quelque chose , l'émotion , la fièrté le tout mélangé . Le retour lui etait differrent pas malade ,mais obligé de marcher presque que sur le bas des cloisons,pour progresser dans les coursives en se maintenant a la rambarde ou main courant, car le roulis est bien présent de babord a tribord et suivant les courants la houle +ou moins forte ,cela donnait que de temps en temps il y avait en fin d'inclinaison un petit coup suppléméntaire pour finir le travail ,les chiens par temps de roulis au départ sont étonnés ,mais avec leurs quatres pattes résistent et d'un seul coup d'évale la pente en crabe,mais pas question qu'il se rattrappent a la rembarde et se cogne légèrement contre la cloison ,c'est assez drôle j'avoue

dupontjl
05
05

Masculin
Nombre de messages : 144
Age : 74
Localisation : maisons alfort 94700
Humeur : égale
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum