Le forum des passionnés du paquebot FRANCE / NORWAY
Inscrivez vous et devenez membres du forum s/s FRANCE / s/s NORWAY

dernier voyage sous le pavillon français du "Colombie"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dernier voyage sous le pavillon français du "Colombie"

Message  dupontjl le Dim 21 Aoû 2011 - 16:02

bonjour,dans mes souvenirs apparaît celui-ci comme un des plus paisant a la transat . voilà revenant du service militaire ,je fus embarqué a terre,oui je dis bien embarqué a bord de l"antilles" qui était en cale sèche au bout du quai joannès couvert ,la forme de radoub ou par la suite le France vint faire un peu de toilette de carène et de remise en état de pièces machine cela pouvait faire 15 jours ,3 semaines suivait les réparations a effectuer, le tout programmé avec exactitude en temps parce que l'occupation d'une cale de cette importance coutait cher(j'ai même vu 2 navires beaucoup plus petits au moins de moitié occupant l'espace moitié de frais en moins,la cale était celle occupée par le Normandie a l'origine de celle ci. bien j'embarque comme pompier en charge de surveiller la bonne réalisation des soudures sans risque d'incendie ,j'étais muni d'un extincteur en permanence et près a déclencher l'alarme en cas de propagation. J'avais une ceinture carastéristique bandes horizontales rouges et noires et d'un oeillet pour permettre d'y glisser un cordage de survie et ma tenue de travail bleue ,rayée transat. les agents du thecnique effectuant la reparation ,prenaient un pause et montait sur le pont pour fumer un cigarette et boire un petit coup( pour la plupart pas d'eau minérale !!...) donc je les suivais avec mon estincteur (obligatoire) pour cette pause et moi même fumer une petite cigarette pour me décontracter, Mais voilà ti pas que le second capitaine(en carge de la sécurité incendie) faisait une tournée d'inspection et m'interpelle assez vertement et me signifie mon inconduite avec force voix et véhémence me rappellant qu'un pompier ne doit pas fumer en aucun cas même en pause sur le pont avec les ouvriers qu'il allait faire un rapport dès plus sévère etait donné que je lui avais répondu de façons irrespectueuse. Je lui avais dit simplement que ses galons je n'en avais rien a faire ,d'autant plus que je ressortais de l'armée pas plus militaire qu'en y entrant . Il ma simplement dit de poser mon extincteur et débarquer du bord sur le champs. On appèle cela un coup de bambou sanctionné au bout de deux jours pas mal. de là j'ai attendu 8 jours avant d'être convoqué sur "Colombie" malgré tout pas au touristes avec les doudous avec leur cages a poules ,pendant la tournée aux antilles mais tout de même en 1ere avec un ami d'ecole hotelière j'y retrouve mon professeur directeur le commissaire Samzun qui faisait une croisière d'agrément avec sa famille,il était ravi de nous voir la ,et étonné a la fois ,perso je lui raconte mon aventure ,et comme par magie mon prochain embarquement le mois d'après se situait sur "France" le piston avait fonctionné a l'état major comme par hasard ,j'étais content car de nouveau j'avais un pied dedans ! c'était début 64 , revenons a nos moutons , après ce dernier voyage de "Colombie" il était vendu aux grecs il devait avoir 35 ans et plus... nous sommes revenus au lieu du Havre a Marseilles pour le passages de pavillion a la joliette le débarquement de l'équipage et durant le retour il avait été demandé si il y avait des volontaires parmi nous pour être présent a bord en tant menbres garant de la sécurité de façons a pouvoir naviguer dans les eaux internationnales donc etant célibataire comme certains autres que demander de mieux que d'occuper les cabines de luxe profiter du pont jouer au shuffle board palet de pont,siroter jus de fruits thé glacé et autre rafraissichement , jouer les passagers en qque sorte profiter des talent du chef barman (le notre qui faisait parti de notre groupe) des réserves d'alcool( avec modération que nous mis de coté , tout n'avait pas été débarqué, et vogue la galère heureux comme de papes nous étions donc une vingtaine a être invités par la typaldos lines nouveau propriétaires anous rendre en grèce au pirée ,payés nourris et rapatriés a leur frais, le rôle d'équpage inscrivant débarqué au havre aux affaires maritimes peut être je vais vous laisser souffler un peu et moi aussi et je rependrais le récit de cette croisière aux frais de la princesse(sophie de grèce n'étant pas encore marièe avec Juan carlos roi d'Espagne)

JLD

dupontjl
05
05

Masculin
Nombre de messages : 144
Age : 74
Localisation : maisons alfort 94700
Humeur : égale
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum